kite  MTB/skate  snow/ski  surf  www  
          flux rss Login | S'enregistrer |

gestion de projet de planche custom

2331 shaper(s)
Dernier inscrit : SiGuiny

Utilisateur(s) en ligne :
  • 0 shaper(s)
  • 18 visiteur(s)
  • 2471319
    Visits

    Webmaster blacksail
    Blacksail Conception copyrights 2005

     
     

     

     

      1 , 

     

    Voir les derniers messages Marquer tous les messages comme lu
    Forum Index > SHAPE > Questions
     

    Fred40

    62 message(s)
     Rocker....
    Bonjour à tous,
    Petite question sur le fameux rocker...
    En voyant les skis du commerce j'ai l'impression que la longueur de carre effective (la courbure)s arrête quand le rocker commence, du coup une longueur de carre effective faible..exemple significatif le rossignol soul7.
    Sur mes skis précédents j ai commencé mon rocker dans la longueur de carré effective, je me dis que je garde l avantage de la longueur de carre en combinant avec le rocker, pour plus de polyvalence.... Je me trompe peu être...Je voulais savoir ce que vous faites.....
    Je réfléchie à la prochaine paire....
    __________________________________

    il a raison Blacksail...

       Le 18/09/19 08:15

    seb g
    431 message(s)
     Rocker....

    tout est possible!

    les skis comme le soul7 on une ligne de cote creusé qui correspond au cambre classic puis la ligne de cote s'inverse.

    Quand on regarde les skis course la ligne de cote creusé se poursuit sur le relever de spatule, ce qui a pour effect d'allonger la longueur de carre utile en augmentant la prise de carre.

    Mais ça ne peu marcher qu'avec un déroulé de spatule parfaitement adapté pour ça en fonction de du rayon de courbe et de l'effect recherché (c'est ça que les fabriquant appellent un rocker sur ces skis):

     -Déroulé de spat trop plat= carre en contact trop tot ce qui limite le pivotement en début de virage.

    -Déroulé trop franc la carre "active" ne s'alonge jamais ce qui n'aide pas à boucler le virage.

     

    Sur les quelques paires que j'ai fait, j'ai assayé avec bonheur les deux truc en fonction du programe des skis, on doit aussi pouvoir faire des hybrides!

     

     

        Le 24/11/15 03:29

    fred40

    62 message(s)
     Rocker....
    ok merci pour ta réponse,
    donc rien de choquant à faire une spatule de 150mm de long, avec par contre un déroulé de spatule de 300mm de long par exemple..
    même si je sais qu'il faut essayer pour savoir, j'aime bien avoir l'avis de personnes plus expérimentées..
    __________________________________

    il a raison Blacksail...

       Le 24/11/15 07:27

    seb g
    431 message(s)
     Rocker....

     
    fred40 a écrit
    ok merci pour ta réponse,
    donc rien de choquant à faire une spatule de 150mm de long, avec par contre un déroulé de spatule de 300mm de long par exemple..
    même si je sais qu il faut essayer pour savoir, j aime bien avoir l avis de personnes plus expérimentées..
    non rien de choquant, c'est plus moins ce que je suis en train de faire sur ma prochaine paire et sur le snow que je prepare  en même temps.

        Le 24/11/15 08:55

    la sardine
    93 message(s)
     Rocker....

    Est ce toujours du rocker si la ligne de cotes s'inverse au relevé de spatules? Dans mon esprit, il s'agirait plutôt d'une spatule progressive, puisque la longueur de care active sera la même ski à plat ou sur l'angle...

    A noter que le relevé de sptaule doit être bien dosé sur la partie Rocker (avant inversion de la ligne de cote) comme expliqué par Sebg.

    Noter également que le rocker fait varier le centrage de la fixation par rapport à la longueur de carre active lorsuq'on met le ski sur l'angle ce qui participe à faciliter le déclenchement du virage en chargeant l'avant de la partie active du ski (lorsuq'il est à plat)

     

    Ceci n'est que ma compréhension de l'affaire. Merci de m'aiguiller si je suis dans les choux

       Le 26/11/15 05:46

    seb g
    431 message(s)
     Rocker....

    pour la definition je pense que le rocker designe un déroulé de saptule qui suis une courbe a rayon variable et non pas un arc de cercle.

    Au début de son utilisation il avait pour fonction de facilité le dépard au planning dans la peuf et de limité l'accroche en spatule et en talon sur les snow typé freestyle puis rapidement les fabriquants l'on couplé avec des lignes de carre plus longue pour faire varié la longueur de carre active de façon "automatique" pendant un virage.

    Maintenant savoir qui est dans les choux?????    la notion de rocker pour les industriels est avant tous une notion de marketing dans laquel chaquun met ce qu'il veut tant que ça concerne la spatule et éventuellement le talon.

        Le 26/11/15 11:57

    buenonda
    47 message(s)
     Rocker....
    salut,
    pour les rocker d'abord un peu d'histoire pour comprendre comment on en est arrivé là... :-)
    milieu des années 90 un champion (de bosses et freeride) rickain constate que ses skis métal totalement rincés par ses abus, ont perdu leur cambre.
    et ils étaient nettement plus faciles à skier dans les grandes épaisseurs de coton. curieux le type décide s'y intéresser plus profondément.
    à l'époque on sait bien qu',un ski plus souple marche mieux en poudre parce qu'il prend une cambre inverse mais comme les dictats commerciaux imposaient que tout ski marche parfaitement sur la piste (et on en était encore à digérer les paraboliques) pour être produit, le bouchon n'est pas trop pousser dans ce sens.
     http://www.evo.com/what-is-so-special-about-the-volant-spatula-powder-ski-how-do-i-ski-the-spatulas.aspx
    bref, le gars se dit qu'il faut inverser la cambre(et il ira beaucoup + loin avec l'outline), et finalement les protos sortent en 2001 et c'est le choc, les skis ne se prennent plus les spatules dans le tapis, tournent instantanément, et peut être c'est là le plus gros apport les skis dérapent, slident, surfent, ce qui permet un contrôle bien plus facile de la vitesse sans flinguer les jambes.

    au final, contrôle et maniabilité en hausse, et les spatules semblent insubmersibles.

    du coup on se dit qu'on peut avancer les fixations, et c'est là un autre point du rocker:
    s'il permet une meilleure portance, c'est aussi parce qu'il a réglage plus avancé des fixations grâce à la meilleure déflexion de la spatule allongée.
    on passe ainsi d,un centrage à 43% à un de 47,5% en quelques années sur un simple spatule au même programme (environ 8cm!)

    avec des spatules classiques, environ 100mm de long/60mm de haut, même avec leur fort angle vers le haut, leur surface d'appui sur la neige poudreuse était insuffisante pour qu'elles ne plantent pas si on avançait trop l'appui ou bosse trop marquée devant le ski.

    en doublant les longueurs de spatules évidemment on arrive à augmenter cet effet anti-sous marinage/planté dans la poudre, mais on réduit aussi la longueur de carre effective de 100mm.
    si on réduit la carre effective à l'avant en plus des fixations avancées, on crée un déséquilibre sur le dur que ce soit à plat ou sur les carres, avec un talon présent et un avant fuyant.
    donc, plutôt que de dire comme certains "hé, je veux un talon sûr, surtout pas de rocker au talon!"
    il vaut mieux un léger rocker arrière qui équilibre celui de l'avant et retravailler la torsion du ski pour récupérer cette accroche.

    à ce niveau on commence à parler pas mal de pistes, et comme l'a dit seb, certains rockers, peu marqués, avec des rayons de courbe long (on peut aussi bien utiliser ce terme pour les courbes du profil que pour celle de l'outline) se marient avec l'outline (d'autant qu'il est marqué avec un rayon court) pour récupérer de la longueur de carre une fois sur l'angle.

    il faut aussi noter que la cambre un fois dans le virage devient alors le rayon du ski d'autant plus qu'on se rapproche des 90°, et vice versa c'est l'outline qui distribue les pressions comme le fait un cambre à plat.
    combinaison outline/cambre et interaction p/interversion entre eux selon l'angle sont les bases pour répartir la pression et le créer le virage coupé.
    paramètres qui agissent avec le flex et la torsion.
    en poudre ce n'est pas le rayon de l'outline qui détermine le virage mais la forme du profil et son flex.
    hors un des problèmes de pas mal de skis larges actuels c'est qu'ils ont combinés rockers marqués et extrémités souples. on assiste à une surenchère ou le ski est maniable par les extrémités et non dans l'intégralité.
     http://media.newschoolers.com/uploads/member/pictures/1169630929eppros.jpg
    surenchère d'autant plus marquée qu'on a voulu garder de la polyvalence et des rayons courts, avec un cambre marqué ou un flex raide au centre du ski.

    une autre voie est d'éviter les rockers marqués, de passer par du cambre inversé léger associé à un flex raide et un outline assez droit pour avoir de la maniabilité mais aussi de la neutralité sur les variations de pression/neiges aux extrémités.
     http://tgr_prod.s3.amazonaws.com/38901/img_0845__forum.jpg
    on y trouve des marques comme down, 4Frnt, moment, praxis, dps, Volkl ou blizzard.
       Le 16/12/15 05:37

    buenonda
    47 message(s)
     Rocker....
    pour ce genre de cambre inverse j'ai pas mal de relevés de hauteur du profil sur differents points des skis:
    - en partant du talon, point 0
    - à 13cm du talon
    - à 50cm arrière du centre fixation
    - au centre fixation (avec la distance du talon)
    - à 50cm devant le centre fixation
    - à 13cm de la spatule
    - à la spatule

    VOLKL BMT 186 (184)
    30
    3
    1
    0 (82cm)
    1.5
    4
    65


    DOWN cd6 2014  183,4
    9mm tail height
    3.5
    1.5
    0 (81.5cm)
     1.75
    20
    47mm tip


    BACKON 134 Éric (proto)
    14
    6.5
    0.5
    0(88cm)
    3.5
    26
    50(sic! c'est bas)


    4FRNT RENÉGADE 186 (185)  mount 88
    17   
    7
    1
    0(88cm)
    3
    27
    70   

    VOLKL kuro 195
       50
    7
       2.5
       0 (87cm)
    4
      13
    60


    DPS 150 spoon
    60
    25
    18
    0 (83cm)
    12
    40
    90!

       Le 16/12/15 13:51

    buenonda
    47 message(s)
     Rocker....
    sur ces cambres inverses on peut faire un comparatif sur la partie centrale, et on trouve en partant de rayons comparables à:
    - du slalom (13 mètres) et la on a des skis qui tournent en même temps qu'on pense au virage → DPS spoon 150
    - du géant (25 mètres)
    avec un l'outline qui "couvre" (rayon plus court et peu de taper, pour récupérer de l'accroche → Volkl kuro, bmt122...
    ou non ce cambre inverse (ski tres peu taillé voir même outline inversé, au mieux avec les largeurs maximales moins des extrémités (30/50cm) donc des savonettes
    → DPS 138, PRAXIS powder...
    - de descente (50m et plus) ou la ce n'est plus forcément nécessaire d'avoir des outlines très marqués, pour avoir de l'accroche sur le dur
    → VOLKL mantra 2015, v-werks, DOWN cd2, 4, et 6 2014.
    cette dernière catégorie est assez proche en comportement de skis plats ou cambre classique peu marquées comme les BlIZZARD spur, bodacious , cochize ou la sublissime
    nouvelle gamme FACTION de eight à eleven
       Le 17/12/15 05:03

    fred40

    62 message(s)
     Rocker....
    Merci!j en demandais pas tant...j avoue pas tout comprendre, mais en tout cas merci pour cette leçon de rocker!
    __________________________________

    il a raison Blacksail...

       Le 17/12/15 16:03

    buenonda
    47 message(s)
     Rocker....
    de rien.
    pour ta question, généralement la longueur de carre effective couvre une partie du/des rockers, pour les raisons que tu as écrit de longueur de carre augmentée avec l'inclinaison.

    pour que ça marche bien sur neige et que ça ne rende pas l,avant fébrile en mauvaise neige dure il vaut mieux avoir un cambre peu marqué qui s'harmonise facilement avec les rockers

    en ce sens le soul7 n'est pas trop un bon exemple,quand tu plaques les skis, les rockers pourtant déjà marqués remontent, rebiquent encore plus.
    heureusement que le ce ski est souple en torsion spatule sinon ca deviendrait vite chaud en trafolle ou neiges irrégulières.
    quel ski et comportement cherche tu exactement? en poudre, tu utilises beaucoup le jeu vertical ou tu préfères les conduites surfées?
       Le 17/12/15 17:45

    fred40

    62 message(s)
     Rocker....
    Comme les skis type all mountain que j ai fais l an dernier me plaisaient j ai gardé un peu le même shape cette année.(je modifie quelques matériaux et essaye d améliorer la finition..)
    Je me suis basé un peu sur le Zag rock, et j ai donc un relevé de spatulé progressif qui commence dans la carre effective,contrairement au soul 7 par exemple..
    image.jpeg


    __________________________________

    il a raison Blacksail...

       Le 18/12/15 02:39

    merlinm
    22 message(s)
     Rocker....
    sur ton dessin, tu gardes un max de carre, un effet spatule correct et le point de contact qui se comporte pareil quelques soit la neige : du classique qui marche
    👍👍👍
       Le 22/11/17 11:46

    GuillaumeK

    40 message(s)
     Rocker....

    J'ai plein question sur le  rocker :)

    • Il reduit la longueur du carre effectif ?
    • Le noyau avance jusqu'à l endroit le plus large et la spatule vient ensuite?
    • Si on mets un rocker à l avant il en faut un a l arrière ?
    • Le rocker a quel longueur/hauteur ? 10cm de long pour 7mm de haut suffisent pour un snowboard ? Et un ski?

    Bref encore plein de questions ;)

       Le 17/09/19 08:27

    seb g
    431 message(s)
     Rocker....

    -pour moi la carre effective c'est la carre en contact avec le sol:

         +le rocker peu dans certain cas la racoucir ski à plat puis l'allonger avec de la prise de carre.

         +être neutre ski à plat puis...

         + tu peux aussi avoir un rocker qui ne touchera jamais la neige quel que soit la prise de carre dans ce cas il n'ai utile que dans la neige poudreuse pour "flotter" plus facilement.

         +ETC!!!

     

    -le noyau peu trés bien s'arreter  au début du rocker ou même ne pas s'arreter (dans ce cas il faut le cintrer pour qu'il suive la forme de la saptule.

    -si le rocker est court ça le fait sans rocker arrière mait pour un rocker long ça donne une sensation de ski souple devant et béton derriere.

    -pour la longueur et le relevé d'un rocker ça va au minimum de 10cm pour 0 ou 1mm de relevé (ski fis géant ou slalom)  et au maximum cambre inversé. et pou le snowboard c'est pareil.  10cm pour 7mm c'est violent.

        Le 17/09/19 19:09

    GuillaumeK

    40 message(s)
     Rocker....

    Ok super, j ai les infos qu il me manquait, je retoutne à ma planche à dessin ;)

    Merci bcp

     

       Le 18/09/19 08:15

     

      1 , 

     

    Forum Index > SHAPE > Questions  

    ACCUEIL | PARTAGER | SHAPER | FABRIQUER | TELECHARGER | ENTRETENIR | SHOP | CONTACT

    © blacksail

    conception : bloganono.com - Gestiss-Photo -